pour la "petite"

 histoire

"Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous."

Le 25 mars 2019, le Vénézuela enregistre sa deuxième panne électrique de grande ampleur paralysant Caracas et sa population.

Ce même 25 mars, à plus de 7800 km de là, JOOS voit le jour !

Et pourtant, ce jour aurait pu ne jamais avoir lieu.

Pourquoi ? Parce que tout est né d'une erreur...

Enfant, je me voyais embarquée sur un porte-avions, perchée dans une tour de contrôle.

La Marine Nationale en ayant décidé autrement, je dois changer mes projets et décide de me lancer dans le dessin industriel : rigueur, précision, perfectionnisme.

En 2000, alors que je m'inscris dans une école d'arts appliqués pour suivre ma nouvelle voie, la secrétaire se trompe et m'inscrit en communication visuelle.

A vrai dire, ces termes ne me parlent pas vraiment, et cette première année de mise à niveau est généraliste : dessin, étude de projets, perspective, etc.

Un jour, alors qu'un professeur fait un tour de table pour connaître notre projet professionnel, la sentence tombe : erreur d'aiguillage !

Après réflexion, j'aime ce que j'apprends.

Je décide alors de finir l'année, me laissant le temps d'envisager ou non une réorientation à la rentrée suivante.

Finalement, d'études en stages en agences de publicité parisiennes : je sais que c'est ce que je veux faire, au plus profond de moi.

J'aime créer du beau.

J'aime le langage adapté et cohérent.

J'aime cette recherche incessante d'attiser la curiosité et de procurer des émotions.

De la raison est née une véritable passion.

Mon père reprenait souvent cette phrase si célèbre de Paul Éluard :

"Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous". Assurément. 

Je décroche mon premier poste dans une agence parisienne.

Ha Paris ! Quelle expérience gratifiante ! 

5 ans après, je reviens dans mon sud natal pour intégrer, 10 ans durant, un studio graphique avec imprimerie intégrée. J'y apprendrai les exigences du prépresse et élargirai mon champ d'action à des clients divers : BtoB, BtoC, institutionnels, politiques, associatifs...

Finalement, le 25 mars 2019, je décide de faire cavalier seul, avec mes plus de 15 ans d'expérience, et je crée JOOS.

Un jour, une personne à qui j'expliquais en quoi consistait mon travail me fit cette remarque : "Ha oui, tu es, ce que j'appelle, du poil à gratter ! On ne s'y attend pas et ça nous dépose ce quelque chose qui nous démange et fait qu'on n'arrête pas d'y penser."

Pendant la construction de la Tour Eiffel, à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1889, elle dérangeait et devait n'être que provisoire.

Ironie ou coïncidence, en mars 2019, nous avons justement fêté les 130 ans de cette Dame de Fer parisienne... 

 

© 2020 par JOOS Com&Design - Photos : Freepiks, StockSnap, Unsplash